Une théorie de guitariste

Publié le par Soinuka

Qui ne connaît pas l’expression "un guitariste passe les ¾ de son temps à accorder son instrument, et le reste à jouer faux!"...Ce n’est pas si faux que d’affirmer cela, si on s’en tient à la théorie !


Toutes les cordes ont un diamètre différent et donc une tension différente. Un calcul permet de définir une hauteur de note par sa fréquence (ex : LA 440hz), selon la tension, le diamètre et le diapason (= longueur de corde vibrante). Toutes les cordes étant différentes, ces valeurs changent, et donc en principe, leur emplacement théorique aussi.


Or, comme vous le remarquerez sur tous les instruments, cet emplacement théorique (sillet de chevalet) est le même pour toutes les cordes. Sauf cas des guitares électriques que l’ont règle indépendamment les unes des autres. Mais sur la plupart des guitares acoustiques, il est impossible de faire ce réglage.

Voilà pourquoi une guitare est souvent fausse !


On peut cependant intervenir sur le sillet de chevalet, en limant celui-ci afin de reculer le point d’impact de la corde, et donc allonger sa longueur pour baisser sa fréquence. C’est ce que l’on appelle la compensation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article