Les cordophones

Publié le par Soinuka

Les cordophonessont classés de la manière suivante:

  • Les arcs
  • Les lyres

à cordes pincées

à cordes frottées

  • Les harpes
  • Les luths

à cordes pincées et manche long (avec ou sans frettes)

à cordes pincées et manche court, (avec ou sans frettes)

à cordes frottées (avec ou sans frettes)

  • Les cithares

Cithares simples,

Cithares sur table,

à cordes pincées

à cordes pincées et clavier,

à cordes frappées,

à cordes frappées et clavier.

 

 

A - Les arcs

 

Ils sont les ancêtres de tous les instruments à cordes pincées ou frottées qui existent aujourd’hui.

 

L’arc musical

(Afrique, Burkina Faso)

Le Berimbao

(Brésil)


Arc, arc musical et arc musical développé

 

 On utilise la bouche comme caisse de résonance, la corde peut être pincée ou frappée à l’aide la baguette qui sert également de tendeur en enroulant la corde autour, faisant ainsi varier la tonalité de la note.

 

Appelé également arc musical développé, il se différencie par la présence d’une calebasse servant de caisse de résonance.

 

 


B - Les lyres

 

Elles se divisent en deux sous-familles :

1.     Lyres à cordes pincées

2.     Lyres à cordes frottées

 

Lyre Bovine de Ur , (Mésopotamie)

Lyre à cordes pincées

Lyres à cordes pincées, lyre bovine de Mésopotamie

Elles se composent d’une pièce principale, avec une caisse de résonance, un chevalet (parfois non)  d’où partent deux bras sur lesquels repose un Joug, avec ses clés.

 

 

Lyre Obukano (Kenya)

Lyre à cordes pincées

 Lyres à cordes pincées, lyre obukano (kenya)

 Ici aussi on retrouve une caisse de résonance, et son joug accroché et servant de support de clés. C’est à cela qu’on reconnaitra ce type d’instrument.

  Rote (Celte)                                                       Crwth (Pays de Galles)

Lyre à cordes pincées                                                   Lyres à cordes frottées

Lyres à cordes pincées, Rote (celte)                                      Lyres à cordes frottées, Crwth (Gallois) 

 Ce sont des instruments monoxylés : ils sont taillés dans une seule pièce de bois

 


C - Les harpes 

 

 

Harpes  La harpe est à la base un instrument diatonique (pas de dièse et de bémol), on pouvait trouver des harpes chromatiques (tous les ½ tons), mais elles ne l’étaient que sur une octave voir une octave et ½, ce qui compliquait le jeu.

 

Erard, célèbre facteur de piano, eut l’idée d’installer des fourchettes activées par des pédales pour les altérations de notes, ce qui permettait d’augmenter une note ou de la diminuer d’1/2 ton, et ainsi de jouer dans toutes les tonalités. C’est d’ailleurs ce même système qu’il insèrera dans les pianos.

 

 La kora africaine

Harpe, Cora africaine

 

 

D - Les luths,

 

Il existe deux familles de luths : les luths à cordes pincées et les luths à cordes frottées.

Luth à cordes pincées
·         à manche long (avec ou sans frettes) :
Déclinaison orientale : aoud (luth arabe), sitar (indes), Tanbûr et Shamisen (Japon)

·         à manche court, (avec ou sans frettes) :

Déclinaison occidentale : guitare, théorbe, mandoline, cistre, archiluth.

Luth à cordes frottées (avec ou sans frettes) : vièle, viole (de gambe ou d’amour), violon


E - Les cithares.

 

Une caisse sert de résonateur, les cordes sont tendues sur la caisse. Le résonateur peut prendre des formes très diverses. On distinguera deux sous-familles : les cithares simples et les cithares sur table.

 

Les Cithares simples :

 Ce sont des modèles de cithares particuliers dans lesquels la caisse sert de résonateur.

 

                          Le cithare baton                                                 Le cithare baton d’Asie

Cithares simples, Cithares baton  

 


Cithare tubulaire

(Malaisie, Sumatra, Bornéo, Philippines)

 Cithares simples, Cithare tubulaire

Cet instrument a les caractéristiques d’un idiophone mais il possède un résonateur, c’est pourquoi il se retrouve dans la famille des cithares simples.

 

Cithares sur table :  

L’instrument possède impérativement une table d’harmonie sur laquelle passent les cordes, qui peuvent être pincées ou frappées.

 

Cithares sur table à cordes pincées :

 

Cithares sur table à cordes pincées, Koto (Japon) Koto (Japon)

 

Cithares sur table à cordes pincées et clavier :

 

                               Le Virginal                                                         L’épinette

cordes pincées avec clavier - Virginal                cordes pincées avec clavier - Epinette  

 

Ces instruments ont des cordes parallèles au clavier (ou légèrement inclinées) par rapport au clavier, à l’inverse du clavecin.

 

Le clavecin

cordes pincées avec clavier - Clavecin

 

 

Cithares sur table à cordes frappées :

 


Cordes frappées, Dulcimer             Cordes frappées, cymbalum

Le Dulcimer

Le Cymbalum

Beaucoup plus réduit de par sa table, cet instrument est l’ancêtre du piano.

On le trouve le plus souvent sur table, et moins souvent avec pédales.

 

Cithares sur table à cordes frappées et clavier :

 

 Le clavicorde

cordes frappées, Clavicorde

Instrument de voyage ou à usage domestique,

c’est le plus ancien instrument à cordes frappées avec clavier.

 

Une corde pouvait donner trois notes suivant l’endroit où elle était frappée. Il était impossible de jouer en polyphonie.

Cet instrument était lié et se déliera au XVI° siècle. Les mécaniques étaient très fragiles mais l’instrument était expressif, le vibrato était possible.

 

Publié dans Histoire de la guitare

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Merci pour cet article :) Il est très bien illustré avec tous les petits dessins !
Répondre